Retour à tous les Évènements

Folk & Tapas

Cynthia Darioly et Mario Weiss, les artistes au centre du groupe Jim the Barber & His Shiny Blades. crédit: Cynthia Darioly

UN VENDREDI TAPAS AVEC LE GROUPE “JIM THE BARBER & HIS SHINY BLADES”

C’est avec le groupe de Folk créé par les artistes Cynthia Darioly et Mario Weiss “Jim the Barber & His Shiny Blades” qu’on va passer cette soirée tapas.

Actuellement, le groupe se compose de:

Mario Weiss guitare sèche et voix
Cynthia Weiss piano, harmonium indien et voix
Thomas Rueger guitare électrique
Marie Riley contrebasse

Des fribourgeois complémentaires qui vous feront vibrer au son de leur voix.

Les découvrir en musique ici

 

QUAND?
LE 12.07.19
dès 18h00

OÙ? 
AU DOMAINE

PLUS D'INFORMATIONS
INFO@LAMAISONDUMOULIN.CH
+41 79 473 75 87

 

Biographie

Jim The Barber naît en mai 2011 sur la scène du Nouveau Monde à Fribourg lors d’une soirée dédiée aux artistes solo. Créé spécialement pour l’événement, le projet prend finalement une tournure inattendue. Mario Weiss alias Jim The Barber décide de s’entourer de musiciens qu’il surnommera avec déférence ses fines lames (his Shiny Blades). La folk langoureuse et mélancolique du quintet prend alors une autre dimension et la collaboration se concrétise par la parution en avril 2013 sur le label fribourgeois Saïko Records d’un premier album intitulé Thaumatrope. Sélectionné au M4Music 2013 parmi plus de sept cents démos, le single « Captain Of My Grief » extrait de l’opus déferlera entre autres sur les ondes de Couleur 3 et SFR 3, permettant au groupe de fouler quelques scènes romandes et suisse-alémaniques telles que Fri-son, Les Docks, Treibhaus, Bad Bonn et Blue Balls Festival. Fin 2014, le groupe se retire des feux de la rampe pour se consacrer à l’écriture de son deuxième album.

Les dix titres de The Silence of Monuments, élégamment portés par les voix fragiles et complémentaires de Cynthia et Mario Weiss, racontent la bravoure de celui qui ose défier l’inconnu, la peur de l’obscurité, l’admiration et la dévotion, l’introspection et la révélation, la confidence intime et la fougue effrontée. Orné d’une orchestration ample et classieuse grâce notamment à la participation d’artistes émérites et musiciens professionnels tels que Sara Oswald au violoncelle (The Young Gods, Sophie Hunger), Primasch au violon, une section cuivre mené par Vincent Métrailler (Orchestre de la Suisse Romande) et le tout à la cadence de Stéphane Reynaud à la batterie (Jean-Louis Murat, Peter Von Poel), ce second effort devrait voir le jour en novembre 2017.

Source: Jim the Barber and his Shiny Blades

 
Évènement antérieur: 5 juillet
La cuisine au feu
Évènement ultérieur: 19 juillet
Disco Fire